mardi 2 novembre 2010

Soufi, mon amour - Elif Shafak


Attention, énorme coup de coeur !!

Ella a quarante ans, femme au foyer, bon train de vie, heureuse en apparence. Mais sous ces apparences justement, on trouve un besoin maladif de tout contrôler, des enfants qui grandissent et n'ont plus vraiment besoin d'elle et un mari infidèle avec lequel elle ne partage plus grand chose.
Elle postule alors auprès d'une maison d'édition qui lui propose de lire les scripts de nouveaux auteurs pour publications éventuelles. Le premier livre qu'elle reçoit, Doux blasphème, écrit par un certain Aziz va changer sa vie.

Doux blasphème raconte en partie la vie de Rûmi, grand poète musulman du XIIIe siècle, qui a eu une profonde influence sur le soufisme (mouvement spirituel, mystique, et ascétique de l'islam, dixit wikipédia) et surtout sa relation très forte avec Shams de Tabriz, mystique errant. Tous les deux sont à l'origine de la création de la danse des derviches tourneurs.


Le livre alterne les chapitres sur la vie d'Ella et sa rencontre avec Aziz et les passages de Doux Blasphème, qui nous plongent dans la vie de Rûmi, Shams et leurs contemporains.

Voici un livre qui a été un véritable coup de coeur. J'ai rarement lu des écrits aussi plein de spiritualité et de profondeur tout en gardant l'intérêt et le rythme d'un roman.
Tout ce livre est un message pour laisser la place à la spiritualité dans sa vie, et un plaidoyer contre tous les mouvements fanatiques, mais également pour un rapprochement des religions.

J'avais déjà eu un énorme coup de coeur pour lait noir une autre oeuvre de Elif Shafak et Soufi mon amour vient confirmer mon intérêt pour cet auteur que je trouve vraiment exceptionnelle et que je compte suivre de très prêt.

Un énorme merci à Babelio et masse critique, ainsi qu'aux éditions Phébus pour cette lecture exceptionnelle que je recommande plus que chaudement.

Critiques et infos sur Babelio.com

10 commentaires:

  1. Pour moi çà a été une grande déception ! Les goûts et les couleurs ...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai aimé les trois premiers livres traduits en français. Mais je suis plus réticente face à ce "Soufi, mon amour".

    RépondreSupprimer
  3. Aifelle> As-tu lu d'autres livres d'elle ?

    Anna> Je dois encore lire la batarde d'Istanbul et bonbon palace.

    RépondreSupprimer
  4. C'est rigolo de voir à quel point les goûts différent. J'ai trouvé ce livre d'une platitude impressionnante, surtout la partie qui raconte la vie d'Ella. je ne jugerai pas du style de l'auteur mais au moins de celui du traducteur car c'est vraiment très mauvais. Et j'ai trouvé ce livre bourré de clichés en tout genre.

    RépondreSupprimer
  5. Non, je n'ai rien lu d'autre. Par contre dans les commentaires on me conseillait beaucoup "la bâtarde d'Istanbul".

    RépondreSupprimer
  6. Stephie> C'est vrai que la vie d'Ella est moin intéressante, j'ai surtout aimé la partie sur Rumi et Shams.
    J'ai aimé la façon simple de faire passer des concepts religieux profonds.

    AIfelle> la bâtarde d'Istanbul me tente beaucoup.

    RépondreSupprimer
  7. J'ai eu du mal avec ce livre. :/ Je n'ai même pas prévu de billet, du coup.

    RépondreSupprimer
  8. Leiloona> Il semblerait que ce livre soit loin de faire l'unanimité.

    RépondreSupprimer
  9. lait noir m'a beaucoup déçu... difficile à finir.... Je souhaite lire Soufi mon amour, mais j'ai peur d'être déçu... en tt cas, la bâtarde d'Istanbul reste mon préféré ;)

    enfin, les goûts et les couleurs....

    RépondreSupprimer
  10. Pour lait noir, je pense que le sujet est particulier donc il faut s'y intéresser pour accrocher.
    J'ai très envie de lire la bâtarde d'Istanbul !

    RépondreSupprimer