vendredi 30 avril 2010

Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates - Mary Ann Shaffer et Annie Barrows


Voici un livre qui a déjà beaucoup fait parler de lui, un grand succès en librairie, sorti depuis à peine plus d'un an.
Il s'agit d'un roman épistolaire, sous forme de lettres donc.
Nous sommes en 1946, au sortir de la guerre. Juliet, écrivain, cherche une nouvelle idée pour un livre. Elle va la trouver un peu par hasard grâce à un homme avec lequel elle échange des lettres, il habite sur l'île de Guernesey et lui parle de son cercle littéraire au drôle de nom, le cercle des amateurs de littérature et de tourtes aux épluchures de patates de Guernesey, né durant la guerre dans de drôles de circonstances impliquant un cochon rôti...
Juliet va sympathiser avec cet homme et d'autres membres du cercle, jusqu'à se rendre là bas, elle a ainsi trouvé son sujet de livre : la guerre et l'occupation sur les îles Anglo-Normandes.

Ce livre est un vrai petit bonheur. Ce n'est pas le livre du siècle, certains personnages sont assez caricaturaux, l'intrigue est un peu cousu de fil blanc, mais il y a un charme, une poésie, une fraîcheur qui rend cette lecture délicieusement agréable.

Ce n'est pas toujours facile d'aborder un livre qui a déjà reçu tant de bonnes critiques, mais je n'ai pas été déçue et passé un très bon moment de lecture.
Mon passage préféré, celui des lettres d'Oscar Wilde...

C'était une lecture commune organisée sur le forum livraddict.

mercredi 28 avril 2010

La Création du monde et le Temps - Saint Augustin

J'avais envie de lire Saint Augustin depuis un moment et ne sachant pas trop où je mettais les pieds ce petit livre d'extraits de ces confessions à 2 euros me paraissait tout indiqué. Et j'ai bien fait de ne pas investir plus car j'ai été stoppée net dans ma motivation et n'ai pas poussé bien loin ma lecture.
J'étais intéressée par le philosophe et toute la question du temps, mais j'avais occulté l'aspect religieux.
Le début du livre n'est consacré qu'à son amour de dieu. Je ne m'attendais pas du tout à ça et ça m'a vraiment déplu. J'ai persévéré un peu, mais rien à faire, tout me passait à des kilomètres au dessus de la tête.
Plus ça va, plus je pense n'être pas faite pour lire de la philosophie.

vendredi 23 avril 2010

Lait noir - Elif Shafak


Gros énorme coup de coeur pour cette lecture !

Elif Shafak est une femme écrivain turque, vivant à Istanbul. Dans ce livre, elle s'interroge sur le rapport entre l'écriture et la maternité. Peut-on être un écrivain et une mère en même temps, est-il possible de concilier les deux ?
Elle nous expose ici toutes ses interrogations, cette obligation morale qui est faite à beaucoup de femmes d'avoir des enfants.
Finalement elle nous parle de sa grossesse, de sa dépression post-natale, cette phase qui est souvent passée sous silence laissant beaucoup de nouvelles mères dans le désarroi.

Elif Shafak nous livre son dialogue avec ses voix intérieures qu'elle décrit comme des femmes miniatures. Il y a Miss Cynique lntello, Miss Ego Ambition, Miss Intelligence Pratique, Dame Derviche, Maman Gâteau et Miss Satin Volupté.
Toutes sont une partie d'elle-même, mais elle n'arrive que difficilement à les faire cohabiter.
Mais nous sommes toutes comme cela non ?
Elif Shafak nous livre un portrait universel de la femme. Et ses interrogations, que l'on soit turque, française ou peu importe sont les mêmes pour toutes les femmes et cela m'a beaucoup touchée.

Ce livre c'est aussi un portrait de la société turque et de la place des femmes dans cette société, il y est aussi question de femmes écrivains célèbres, du choix qu'elles ont fait d'être mère ou non, de l'impact sur leur oeuvre.
Si dans la famille Shakespeare c'était la fille et non le fils qui avait eu le talent, aurait-ce été la même chose ? N'est ce pas plus difficile pour une femme de se consacrer à une vocation (littéraire ou autre) qu'un homme ? Bien sur les réponses à ces questions ne sont pas simples.

C'était vraiment un livre riche et profond qui m'a touchée et fait réfléchir.

Lu dans le cadre du challenge du 1% de la rentrée littéraire et également pour mon challenge ABC.

samedi 17 avril 2010

Chenonceau le château des plaisirs - Elisabeth Reynaud


Ce livre nous emmène à la découverte de l'histoire du château de Chenonceau et plus particulièrement de deux de ses illustres propriétaires, Catherine de Médicis et Diane de Poitiers que l'on voit sur la couverture.

Le château connaitra la rivalité de ces deux femmes, Catherine de Médicis, reine de France, épouse de Henri II et Diane de Poitiers la maîtresse du roi.
Catherine donnera dans ce château de somptueuses fêtes en l'honneur de ses fils, qui seront roi les uns après les autres (François II, Charles IX, Henri III) et mourront sans descendance, signant la fin du règne des Valois et l'avènement des Bourbons (avec Henri IV).

A Chenonceau, les fêtes et le libertinage (à cette époque la cour de France est réputée comme l'une des plus dépravées d'Europe) permettent d'oublier l'horreur des guerres de religion qui sévissent, catholiques et protestants s'égorgent à tout va et la Saint Barthélémy transforme Paris en mare de sang.

Voici une lecture qui m'a beaucoup plu, très intéressante, j'ai beaucoup appris sur Catherine de Médicis et cette époque tourmentée des guerres de religion.
Quelques passages un peu plus descriptifs m'ont moins captivée, mais j'en garde un très bon souvenir tout de même.

C'était ma deuxième lecture de cette auteur, j'avais déjà lu sa biographie de la soeur de Louis XVI qui avait été un vrai coup de coeur.


mardi 13 avril 2010

Gen d'Hiroshima tome 1 - Keiji Hakazawa


Ce manga raconte la vie de Gen et de sa famille. Ils habitent à Hiroshima en 1945. Je crois qu'il n'y pas grand chose à ajouter pour saisir le sujet de ce manga.
J'ai eu beaucoup de mal à le lire, de par la dureté du thème et la vie décrite de façon tellement réaliste. Je me rends compte que plus ça va, plus j'ai du mal à aborder ce genre de sujet.

A noter quand même le discours de l'auteur qui montre bien son hostilité et son incompréhension de la guerre, les japonais étant rarement critique sur leur propre histoire.

Un manga que j'ai lu avec peine et dont je ne pense pas lire la suite.


Lus : 1
Achetés : 0
Restants : 179

jeudi 8 avril 2010

Lovely Bones

J'ai vu ce film il y a déjà un moment, mais je ne prends le temps d'écrire un billet que maintenant.
Il s'agit donc du dernier film de Peter Jackson, tiré du roman la nostalgie de l'ange.

C'est l'histoire d'une jeune fille assassinée, de son départ vers l'au delà, de sa famille qui doit survivre à cela, de son meurtrier impuni...

Je n'ai pas lu le livre et honnêtement le thème ne me tentait pas plus que ça. Alors pourquoi suis-je allée le voir, me direz-vous ? Pour Peter Jackson !!
Je n'ai pas été déçue. J'avais très peur vu le sujet que l'on tombe vite dans le glauque et le sordide. Hors pas du tout, c'est un film très humain et très émouvant.

Les scènes de l'au-delà sont belles et poétiques, les scènes de la vie sur terre sont plus durs bien sur, la fin m'a quand même un peu surprise, sans en dévoiler plus.

Ce n'est certainement pas le film le plus marquant de Peter Jackson (je suis une inconditionnelle de sa trilogie du seigneur des anneaux), mais indéniablement un beau film.
Néanmoins je ne pense pas lire le livre, pas pour l'instant en tout cas.

lundi 5 avril 2010

Swap Harry Potter

Bladelor avait organisé un swap Harry Potter bien sympathique.
Ma binôme était Loulou que je remercie pour son superbe colis.


Voici l'ensemble du colis avant déballage.

Il y avait au dos de l'affiche un des passages favoris de Loulou, il s'agit d'un extrait de Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban.

J'ai commencé par déballer les livres :


Pour le reste :


Un crayon, une gomme et une petite règle Harry Potter, le tout accompagné de bons produits de la Bretagne.
Miam le chocolat fourré au caramel au beurre salé !!


Encore du chocolat, des caramels, et une boîte de gateaux.
Plus un petit carnet rigolo.

Et pour finir ce mug qui m'a arraché un cri de surprise, car j'avais acheté le même il y a longtemps mais il avait été cassé dans un déménagement.
Cela m'a fait bien plaisir de le retrouver.

J'ai donc été plus que gâtée.
Et pour voir le colis que j'avais fait pour Loulou, c'est par ici

dimanche 4 avril 2010

joyeuses paques 3
Et joyeux anniversaire à mon chéri !

jeudi 1 avril 2010

Hunger Games - Suzanne Collins


Voici le résumé de l'éditeur :

Les Hunger Games ont commencé.
Le vainqueur deviendra riche et célèbre.
Les autres mourront...

Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur.
Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l'arène : survivre, à tout prix.

Quand sa petite soeur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n'hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. À seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature...

Ce n'est pas tellement le genre de livre que je lis habituellement, mais depuis quelques mois, j'ai vu ce titre faire le tour des blogs et laisser sur son passage des lecteurs entousiastes, voir hystériques, piquant ainsi fortement ma curiosité.
J'ai profité d'une lecture commune organisée sur le forum livraddict pour me plonger dedans.

J'ai bien aimé la première partie sans pour autant comprendre la raison d'un tel succès, mais quand je suis arrivée dans la deuxième partie, j'ai effectivement expérimenté le fort pouvoir addictif de ce livre qui fais que quand je ne pouvais pas continuer ma lecture (faut bien aller bosser tout de même), j'avais du mal à penser à autre chose.

Évidement le thème du livre n'est pas sans rappeler Battle Royal, mais ça ne m'a pas tellement génée, je suis rentrée dans l'histoire oubliant tout le reste.

A mon avis l'écriture à la première personne est pour beaucoup dans le succès car on vit avec Katniss, l'héroïne on partage tout avec elle et on veut savoir ce qui va lui arriver.
Le style est vraiment prenant et ménage bien le suspens.
Le triangle amoureux m'a beaucoup plu.

Bien sur il y a quelques grosses ficelles, mais vraiment c'est une lecture terriblement prenante que je recommande.

A noter qu'il s'agit d'une trilogie et que le tome 2, l'embrasement, doit paraître en mai. Je compte bien me précipiter dessus dès sa sortie !

C'était donc une lecture commune organisée sur le forum livradict, vous trouverez la liste des participants >ICI<
Il y a une deuxième session au 31 mai.