mercredi 30 juin 2010

Day 06 – Favorite episode of your favorite TV show

L'épisode de ma série préférée que j'aime le plus

Difficile de ne choisir qu'un épisode de Six feet under, mais je dirais l'épisode 11 de la saison 3, intitulé la mort fait des heures supplémentaires.

J'aime cet épisode parce qu'il met vraiment les héros et les spectateurs en état de choc. Un épisode qui joue sur l'angoisse de la disparition et fait monter la pression avec brio.
Depuis l'épisode précédent Nathan est sans nouvelle de sa femme, elle est partie chez sa soeur mais n'y est jamais arrivée.
Ce qui au départ est un petit retard anodin devient au fil des heures une attente insupportable qui laisse la place à tous les doutes à toutes les suppositions.

Attention, spoiler pour la suite.

Au fil du temps lorsque la certitude s'impose qu'il est arrivé quelque chose de grave, la famille se sert les coudes et chacun de gérer cet évènement au mieux, tout en continuant à vivre.

Claire se débat avec son ex et découvre qu'elle est enceinte, effondrée elle n'en parle à personne et pense à l'avortement.

Billy fait une déclaration d'amour à sa propre soeur. C'est une scène tragique et émouvante.

Mais revenons à la disparition de Lisa, le pire est que le spectateur n'en sais pas plus que les personnages de la série et attend, attend avec angoisse une réponse qui ne viendra pas avant plusieurs épisodes et qui sera inéluctablement tragique. Argh.

mardi 29 juin 2010

Day 05 – A show you hate

Une série que vous détestez

Alors à égalité la petite maison dans la prairie et 7 à la maison.

Je trouve ces séries totalement insupportables et n'ai jamais réussi à en visionner un épisode entier, c'est tellement niais et dégoulinant de bons sentiments à deux balles et de bonnes morales américaines, trop c'est trop.



Oh, tout le monde il est beau tout le monde il est gentil et n'oublions pas le gentil toutou.
Désolez si il y des amateurs de ces séries par ici ^^

lundi 28 juin 2010

Day 04 : your favorite show ever

Ma série favorite entre toutes


Pour moi c'est six feet under. Aucune autre série ne m'aura autant touché et surtout je n'ai jamais retrouvé une telle profondeur psychologique.

Dans cette série nous suivons la vie de la famille Fisher, qui possède une entreprise de pompes funèbres. Le thème de la mort est omniprésent, ici c'est de l'humour noir, mais c'est aussi bien sur la vie, le quotidien d'une famille avec ses joies et ses drames.
Une série incroyablement profonde, qui laisse des traces et je ne remercierai jamais assez mon chéri de me l'avoir fait découvrir.

Il y a 5 saisons et la série est achevée depuis 2005, elle a révélée notamment Mickael C Hall, qui incarne à présent Dexter.
Les acteurs sont vraiment exceptionnels dans cette série, ils méritent tous une grande carière.

dimanche 27 juin 2010

Day 03 – Your favorite new show (aired this TV season)

Nouvelle série préférée (diffusée cette saison)


Mercy Hospital est diffusée depuis 3 semaines sur M6 et j'ai tout de suite accroché. Encore une série de médecins qui n'a pas tellement marché au Etats Unis, annulée après seulement une saison. Entre Dr House et autres Grey's anatomy, elle ne faisait peut être pas le poids, n'empêche que c'est une chouette série.
Le monde de l'hôpital vu à travers les yeux de trois infirmières, dont l'une rentre tout juste d'une mission en Irak.
OK, rien de vraiment neuf dans le genre, chaque épisode à son lot de patients et d'histoires de coeur. Mais je trouve les personnages vraiment intéressants, ni tout blanc, ni tout noir. Principalement Veronica qui est revenu d'Irak avec ses démons.

Moins drôle que Grey's anatomy (que j'aime aussi beaucoup), mais peut être plus profonde.

vendredi 25 juin 2010

Day 02 – A show that you wish more people were watching

Deuxième jour (sur 30) des questions série TV.

La série qui mériterait d'être plus connue


Pour moi c'est Entourage. Les deux premières saisons sont passées sur W9 (c'est là que je l'ai découverte), mais jamais la suite faute d'audience et c'est trop dommage je trouve.

Synopsis : Jeune et séduisant acteur, Vincent Chase rencontre très vite le succès et devient une star adulée à Hollywood. Soucieux de ne pas oublier ses origines, Vince s'entoure de ses amis d'enfance originaires comme lui du Queens, l'un des quartiers pauvres de New York. Avec eux, il partage cette nouvelle aventure dans ce monde de strass et de paillettes.

J'adore cette série !! Je la trouve drôle avec des personnages attachants.
Aux Etats Unis la saison 7 va bientôt être diffusée, pour l'instant j'ai vu jusqu'à la saison 5.
Et cette série se paye le luxe d'accueillir une flopée d'acteurs et réalisateurs connus, souvent le temps d'un épisode et dans leur propre rôle, je pense entre autre à Jessica Alba, Scarlett Johansson, James Cameron, Martin Scorsese... si ça c'est pas la classe !!

Bon il faut tout de même prévenir, c'est une série HBO donc c'est un peu sexe, mais pas plus que ça finalement par rapport à d'autres.

Day 01 – A show that should have never been canceled

Voici une idée que j'ai découverte sur le blog de Sofy et qui m'a tout de suite séduite, le 30 Days TV Meme.
Quoi est-ce donc ? Il s'agit d'un questionnaire sur les séries TV, il faut répondre à une question par jour pendant 30 jours (vais-je tenir le rythme ??)

Alors je sais que ce blog est plutôt réservé à mes lectures, mais là c'est trop tentant !

Et je commence aujourd'hui même.

une série qui n'aurait jamais dû être annulée


Sans hésiter Pushing Daisies, j'en ai parlé il y a peu dans un précédent billet.
Une pépite que cette série touchante et originale, avec une touche à la Tim Burton. Peut être trop décalée pour le public américain, elle a malheureusement été annulée au bout de deux saisons.

Je pense aussi à Veronica Mars, j'était triste que la série s'arrête, il y avait encore matière à continuer.

jeudi 24 juin 2010

l'ombre du vent - Carlos Ruiz Zafon


J'ai déjà lu ce livre depuis un moment, je me décide enfin à écrire un billet.
J'avais attendu d'être en vacances à Barcelone au mois de mai pour me plonger dans ce roman.

Présentation de l'éditeur :
Dans la Barcelone de l'après-guerre civile, " ville des prodiges " marquée par la défaite, la vie est difficile, les haines rôdent toujours. Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L'enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d'occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y " adopter " un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l'entraîner dans un labyrinthe d'aventures et de secrets " enterrés dans l'âme de la ville " : L'Ombre du Vent. Avec ce tableau historique, roman d'apprentissage évoquant les émois de l'adolescence, récit fantastique dans la pure tradition du Fantôme de l'Opéra ou du Maître et Marguerite, énigme où les mystères s'emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafon mêle inextricablement la littérature et la vie.

Mon avis :
Voici un roman que j'ai vraiment adoré, envoutant, prenant. Et puis j'ai beaucoup apprécié de voir les personnages évoluer dans des lieux et des quartiers dans lesquels je venais moi-même de me promener.
Le contexte historique est intéressant également.

Pourtant je dois dire que le côté un peu extrême des personnages m'a parfois agacé, et que j'avais compris le fin mot de l'histoire bien avant la fin.
Malgré cela, c'est vraiment le genre de livre qu'on a du mal à lâcher et qui m'a poursuivi un bon moment.
Un livre formidable donc que je recommande.

Du même auteur, il y a le cadeau de l'ange, je me demande s'il est aussi bien.

Et je dois dire aussi que certains passages faisant référence au diable ou aux esprits, lus bien sur avant de dormir m'ont légèrement fichu les pétoches ^^; ( faut dire que ce genre de sujet me fait vraiment flipper. lol)

Et une lecture de plus pour mon challenge ABC.

dimanche 20 juin 2010

Lecture commune : le Montespan de Jean Teulé

J'ai donc reçu le Montespan de Jean Teulé dans mon colis du swap café et j'ai bien envie de partager cette lecture, et de faire une lecture commune si cela intéresse d'autre personne.

Je pensais le lire pour août ou septembre.
Des intéressés ?

J'ai également ouvert un sujet sur livraddict

EDIT : le lecture commune est donc prévue pour le 25 août, nous sommes 4 pour l'instant.

vendredi 18 juin 2010

Swap café

C'est aujourd'hui le grand jour du swap café organisée par Armande.
Je crois être devenue légèrement accro aux swaps, d'ailleurs je n'en ai plus en cours et je sens comme un manque...

Mais parlons du café. Ma swapée et swapeuse était Sofy. Et je dois dire que j'ai été merveilleusement gâtée.

Voici un aperçu des paquets avant déballage


Il y avait donc deux paquets de café, commerce équitable, accompagnés de bâtonnets de sucre candi roux ou blanc. Le sucre était très agréable et d'ailleurs je les ai déjà tous utilisés ^^


Le colis contenait également un mug très sympathique et deux paquets de madeleines, car j'adore les madeleines, surtout avec le café.


Et pour finir, trois livres, un polar, l'ivresse des falaises que je vais découvrir avec plaisir, le loup et la colombe, un aventures et passions historique se passant au temps de Guillaume le Conquérant et le Montespan de Jean Teulé que je voulais lire depuis longtemps.
Un excellent choix donc. Chaque livre est accompagné de son marque-page fait main sur le thème du swap avec un petit mot de Sofy, c'est une attention que j'ai vraiment beaucoup appréciée.

Encore mille mercis à Sofy et à Armande pour ce swap bien sympathique !!

lundi 14 juin 2010

Quand j'étais nietzchéen - Alexandre Lacroix


Il s'agit ici d'un récit autobiographique sur l'adolescence. D'ailleurs le sous-titre du livre est "l'adolescence à coups de marteau", ce qui résume tout à fait l'esprit du livre.

Je pense que le mieux est encore de laisser parler l'auteur lui-même pour présenter ce livre...

" A seize ans, j'ai découvert les livres de Nietzsche. J'ai lu La Généalogie de la morale au moment de mon anniversaire. Ces lectures m'ont plongé dans une douce, amère et terrible folie. Leur effet a duré un peu plus d'un an. Pendant quatorze mois, j'ai vu le monde, j'ai parlé, j'ai agi, j'ai respiré même à travers Nietzsche. Rien d'autre n'existait, j'étais habité par sa pensée, possédé par elle. Le livre que vous tenez entre les mains est une reconstitution, aussi fidèle que la mémoire le permet, de cette possession. "

'Quandj'étais nietzschéen, je ne savais même pas écrire l'adjectif.J'hésitais toujours sur ces foutues consommes, sur l'ordre exact dans lequel il faut placer le s, le z, le c, le t et le h : schzt ? chszt ? zchtzschzt ? (...) Quandj'étais en pleine crise d'adolescence, que je vouais un culte à l'ennemi de tous les cultes, je me trompais à chaque coup sur le nom de mon idole. Mais peu importe. Quandj'étais nitszchéain, je m'estimais largement au-dessus des règles et des conventions en tous genres. Un surhomme n'a pas besoin de l'orthographe.'

J'ai beaucoup aimé cette lecture, les paragraphes sont courts et percutants, le style assez cru mais jamais vulgaire.
Une vision de l'adolescence qui cherche ses limites, qui veut s'affranchir de la morale.
Je trouve que tout sonne juste dans ce livre, c'est profond et plein de sens, dérangeant parfois.

C'est avec ce genre de lecture que je suis contente de participer à des challenges car sans le challenge du 1% de la rentrée littéraire, je n'aurais jamais eu l'idée de le lire, je serais passée à côté et ça aurait été fort dommage.


mercredi 9 juin 2010

In the mood for Japan

En ce moment je lis à la vitesse d'une tortue et j'ai la flemme d'écrire des billets, c'est dit.

Mais un petit mot pour parler d'un nouveau challenge auquel je n'ai pas pu résister :


Il est bien sur question vous l'aurez compris de littérature japonaise, toutes les infos sont sur le blog le grenier à livres.

J'adore le Japon depuis bien longtemps et j'ai visité ce magnifique pays à deux reprises, mais j'ai un peu négligé cette passion depuis quelques années, voici l'occasion de sortir de ma PAL quelques titres qui y sont depuis trop longtemps.

jeudi 3 juin 2010

les Hauts de Hurlevent - Emily Brontë


Voici une lecture que je voulais faire depuis longtemps et que je ne regrette pas, même si c'était assez loin de ce à quoi je m'attendais.

J'ai aimé le style et l'histoire, je n'ai pas trouvé de longueur dans le récit, c'est agréable à lire. Je me suis vraiment imaginée perdue et solitaire dans le froid et le vent des Hauts de Hurlevent.

Par contre je m'attendais à une histoire plus romanesque et des personnages moins tranchés.
Car aucun des personnages de cette histoire n'est vraiment présenté sous un bon jour, ce n'est que noirceur, égoïsme, solitude, vengeance, mépris, souffrance... mêmes les personnages moins sombres sont capricieux et guère attachants.
Donc une lecture pas désagréable, mais qui ne m'a pas transportée et d'une noirceur de sentiments assez surprenante.
Je comprends que ce livre ai pu choquer à l'époque, surtout écrit par une jeune femme.

Cette lecture compte pour mon challenge ABC et également pour le challenge english classics.

C'était également une lecture commune organisée sur le forum livradict, avec quelques jours de retard en ce qui me concerne.