mardi 31 juillet 2012

Pèle mêle (2)

Suite d'un de mes derniers billets, avec un pèle mêle de livres que je n'ai pas appréciés ou abandonnés en court de route.



 Imparfaits, libres et heureux : Pratiques de l'estime de soi - Christophe André

Etre enfin soi-même. Ne plus se soucier de l'effet que l'on fait. Agir sans craindre ni l'échec ni le jugement. Ne plus trembler à l'idée du rejet. Et trouver tranquillement sa place au milieu des autres. Ce livre va vous aider à avancer sur le chemin de l'estime de soi. A la construire, la réparer, la protéger. Il va vous aider à vous accepter et à vous aimer, même imparfaits. Non pour vous résigner, mais pour mieux évoluer. Imparfaits, mais libres et heureux...


J'ai déjà plusieurs fois parlé d'ouvrages de Christophe André.
Celui-ci est un très beau livre de psychologie, mais un peu long tout de même.







les plus beaux baisers de la littérature

Baisers timides, tremblants, baisers fougueux, voluptueux, brûlants... D'Ovide, Shakespeare... à David Foenkinos ou Philippe Forest : laissez-vous emporter par ces baisers qui donnent envie de tomber amoureux.

J'ai été outrée par le choix du premier texte de Ovide affirmant qu'une femme aime être forcée et donnant l'exemple d'héroïnes de la mythologie tombée amoureuse de leur violeur. Ces théories choquantes d'une autre époque n'avaient rien à faire dans un tel livre. Je dois dire que sur le coup j'ai vraiment eu envie de le mettre à la poubelle.
Pour le reste c'est une lecture franchement anecdotique.








Marie-Antoinette - Stefan Zweig

J'ai déjà lu tellement de choses sur Marie-Antoinette, que cette biographie était certainement celle de trop.
Je sais tout le bien qu'on dit de ce livre et de son auteur, mais je n'arrive pas à m'y intéresser vraiment.








samedi 28 juillet 2012

On my wishlist



"On my Wishlit" est un rendez-vous lancé à l'origine sur le blog anglophone Book Chick City, et repris en français par Chica's Booksland.
Il s'agit de parler d'un livre que l'on souhaite acquérir. J'aime bien parce que le but n'est pas de faire une énième liste, mais vraiment de parler d'un livre en particulier et pourquoi il nous intéresse.
J'ai choisi de vous parler pour ma première participation de l'immeuble Yacoubian de Alaa El Aswany.









Présentation de l'éditeur
Construit en plein cœur du Caire dans les années 1930, vestige d'une splendeur révolue, l'immeuble Yacoubian constitue un creuset socioculturel très représentatif de l'Egypte du XXIe siècle naissant. Dans son escalier se croisent ou s'ignorent Taha, le fils du concierge, qui rêve de devenir policier ; Hatem, le journaliste homosexuel ; le vieil aristocrate Zaki, perdu dans ses souvenirs ; Azzam, l'affairiste louche aussi bigot que lubrique ; la belle et pauvre Boussaïna, qui voudrait travailler sans avoir à subir la convoitise d'un patron... Témoin d'une époque, Alaa El Aswany pose, sans juger, un regard tendre sur des personnages qui se débattent tous, riches et pauvres, bons et méchants, dans le même piège, celui d'une société dominée par la corruption politique, la montée de l'islamisme, les inégalités sociales, l'absence de liberté sexuelle, la nostalgie du passé. Mais ce roman n'aurait pas conquis un tel nombre de lecteurs dans le monde entier s'il se contentait d'évoquer l'Egypte au tournant du millénaire : en digne héritier d'un Dostoïevski comme d'un Zola ou d'un Mahfouz, c'est bien de l'homme que nous parle Alaa El Aswany, de ses vices et de ses faiblesses, de ses rêves et de ses échecs, et le miroir qu'il tend, pour indulgent qu'il soit, n'en est que plus effrayant.

J'ai passé 3 jours en Egypte et j'en garde un souvenir émerveillé, mais en tant que touriste bien encadré, j'ai l'impression de n'avoir approché qu'une Egypte de carte postale, celle des pyramides et des pharaons.
Qui sont vraiment les égyptiens d'aujourd'hui ? comment vivent-ils ? Voici des questions auxquelles je serais bien en peine de répondre.
Voici pourquoi ce genre de livre m'intéresse, des tranches de vie, le quotidien, les relations familiales, la vie quoi.
Un livre sur les égyptiens écrit par un égyptien.

D'autant plus tentée au vu des bonnes critiques que j'en ai lues. 




vendredi 27 juillet 2012

Top 5 series addict


Mes génériques préférés

Après réflexion, j'ai fait deux top 5 parce que je n'arrivais pas à trancher entre deux types de génériques.
Il y a les génériques de séries actuelles que j'aime soit parce que je les trouve beau ou originaux, mais également les génériques de séries plus anciennes, le genre qui rappelle instantanément pleins de souvenirs et donne envie de chanter à tue-tête.

Mes génériques actuels préférés.


1) Dexter

Parce qu'il est glauque sans l'être, c'est fort quand même.



2) Game of thrones

Parce qu'il est juste magnifique visuellement et musicalement



 3) Weeds

Un générique tout en ironie et ce qui est fort c'est qu'ils en ont fait plein de variations, à partir de la saison 2, l’interprétation de la chanson change à chaque fois, il y a même la version française,


4) True Blood

Je ne raffole pas de cette série, mais le générique est de qualité.



5) Six feet under

Et comment oublier le générique de ma série culte




Et voici maintenant la catégorie générique provoquant immédiatement un élan de nostalgie associée à une envie de chanter à tue tête.

1) Dallas

Ton univers impitoyaaaaaaaablllleuuuuuuuuuuuuuuu.



2) Friends

Evidemment !




3) Buffy



4) Urgences

Parce qu'entendre la même musique pendant prêt de 15 ans, ça marque



5) les Simpson

Un générique avec des détails qui changent à chaque épisode, notamment la scène du canapé, c'est fort, non ?

Le Top 5 SériesAddict est organisé tous les vendredi chez Tequi

jeudi 26 juillet 2012

Pêle mêle

Je regarde ma liste de billets en retard à écrire et la liste s'allonge de lectures que je n'ai qu'à moitié aimées, voir abandonnées en cours de route et forcément pas spécialement motivée pour en parler, mais comme je n'aime pas laisser des lectures sans billets, je me suis dit que le meilleur moyen de m'en débarrasser était de faire un billet un peu fourre-tout.

Voici donc quelques titres en vrac qui n'ont pas su capter mon intérêt.



 

Etre père, disent-ils - collectif

Inattendus, sincères, vibrants, sept écrivains parlent pour la première fois de l'expérience la plus intime : être père.


des écrivains livrent leur vision de la paternité, concept intéressant, mais que j'ai finalement trouvé ennyeux.









La tentation d’Isabeau - Anne Courtillé

1348, en Auvergne. Fille d’un hobereau déchu, Isabeau travaille au cœur de l’un des plus grands chantiers de la Chrétienté, celui de l’abbatiale de la Chaise-Dieu, aux côtés de fresquistes venus d’Italie.
Le jour où son père lui impose le couvent, elle se révolte. Belle et talentueuse, elle souhaite mener sa vie en toute liberté, et n’entend pas suivre le destin de sa mère, éreintée par la maternité et soumise à son mari.
Amoureuse de Gilles, le fils du pire ennemi du patriarche, la jeune femme n’en est pas moins sensible au charme de Paolo, artiste italien. Mais l’angoisse de la peste noire et les vicissitudes du chantier ne lui laisseront pas le loisir de s’abandonner aux hésitations de son cœur…


Un roman historique auquel je n'ai pas du tout accroché dès le départ, question de style je pense.





Millenium 2, La Fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette - Stieg Larsson

On ne présente plus, je crois, cette célèbre trilogie suédoise.
Le premier tome m'avait un peu rebutée par les scènes de violences sexuelles, j'ai commencé le tome 2 dans la foulée, mais je me suis arrêtée assez vite et je ne suis pas tentée de le reprendre.











Blue cerise, saison 1

Un roman écrit par quatre auteurs : Sigrid Baffert, Maryvonne Rippert, Jean-Michel Payet, Cécile Roumiguiere.

Où il est question d'amour (avec un petit "a"), de balade sur les toits de Paris, de rencontre mystérieuse et de tir à l'arc. Quatre ados, quatre amis. Chacun son histoire et un secret commun : Olivia.


L'idée de départ est vraiment originale, l'histoire de 4 ados, chacun est narrateur à tour de rôle et chacun est "incarné" par un auteur différent. C'est véritablement un roman à 4 voix.

Je n'avais lu que du bien de ce livre et je dois dire que la première partie m'a bien plu. Mais je n'ai pas tellement aimé les 3 autres. Surtout la deuxième, je n'ai pas adhéré du tout au personnage et à cette histoire bizarre de concert façon revenants entre rêve et réalité...
Et le mystère entourant cette Olivia ne m'a pas suffisamment captivée ou intriguée pour me donner envie de lire la suite.

dimanche 22 juillet 2012

Les filles de Mr Darcy - Elizabeth Aston


Les austeneries sont assez rare en français, donc quand il en sort une j'ai naturellement envie de la lire. De plus je trouve la couverture très belle
Mais quelle est l'histoire : 

Vingt années après Orgueil et Préjugés, nous faisons la connaissance des cinq filles d’Elizabeth et Darcy. Alors que leurs parents sont en voyage à Constantinople, les demoiselles viennent passer quelques mois à Londres chez leur oncle Fitzwilliam. La découverte de la vie citadine, des plaisirs et des disgrâces qu’elle offre, associée au caractère fort différent de ces jeunes personnes, va mener à des aventures – et des amours – inattendues, dans un cadre particulièrement mondain, où de nombreux individus se côtoient. On retrouve avec plaisir certains personnages créés par Jane Austen.

Avec une LC organisée sur livraddict, ne restait plus qu'à s'y mettre. Malheureusement je n'ai pas aimé, d'ailleurs je ne l'ai pas fini.

Tout d'abord il y a l'ainée des filles Darcy qui est tout simplement horripilante. Je conçois que l'auteur voulait ce genre de personnage mais à tellement insister, la lecture devient vraiment lourde et pénible dès qu'elle ouvre la bouche, on est dans la caricature et c'est dommage.
Certains personnages de Jane Austen sont caricaturaux, mais avec son style, ça devient drôle et non pas lourd comme là.
Et l'arrivée des deux jumelles n'arrangent rien, aucune finesse ni subtilité. C'est juste lourd.

Et puis j'ai été très surprise par l'emploi de termes qui m'ont paru carrément anachronique comme par exemple "psychopathe".
Bref à un moment du livre, je me suis réellement demandé si j'avais envie de continuer l'aventure avec les filles Darcy et la réponse était clairement non.

vendredi 20 juillet 2012

top 5 séries addict



Un rendez-vous chez Tequi le Top 5 SériesAddict.
Le thème du jour :

 Les premières séries qui ont déclenché votre addiction

Je vais parler exclusivement séries, parce que enfant/ado j'étais surtout fan des dessins animés japonais (Club Dorothée powaaaa) et ce sont eux qui m'ont donné surtout l'addiction (et je ne parlerai pas non plus des sitcoms genre Hélène et les garçons, je n'assume pas assez. Lol)

1) X-Files
C'était la grande époque de la trilogie du samedi sur M6. J'étais ultra fan et je crois que c'est la première série que j'ai suivi aussi religieusement. J'avais contaminé ma mère et nous ne loupions aucun épisode, on expédiait mon père voir autre chose et c'était notre début de soirée à nous deux.

2) Le Caméléon
Encore une série nostalgie. J'adorais les personnages et la relation entre Jarod et Miss Parker.

3) 24 heures chrono
C'était quand même quelque chose cette série, dans le genre addictif (d'ailleurs ça me fait penser que je n'ai toujours pas vu la dernière saison).

4) Urgences
Parce que je me rappelle parfaitement de la première diffusion du premier épisode et suivre une série pendant prêt de 15 ans, ça marque tout de même.
Urgences m'a surtout donné le goût des séries hospitalières, suivront Grey's anatomy, Dr House, Mercy Hospital.
Mais c'est quand même Urgences qui a tout lancé.

5) Desperate housewives
Parce que c'est l'une des premières séries que j'ai découverte avec mon chéri et l'une de celles qui a contribué à ce que l'on ne regarde pratiquement plus que des séries et peu de films.

jeudi 19 juillet 2012

Gokinjo - Ai Yazawa




Après ma lecture de Nana, je suis restée avec le même auteur et j'ai relu la série Gokinjo, une vie de quartier.
Ce manga en 7 volumes date de 1995, avant Nana, d'ailleurs je trouve les dessins moins aboutis, mais c'est néanmoins une série très agréable que j'ai pris plaisir à relire.

 Mikako et Tsutomu sont amis d'enfance, ils se connaissent depuis toujours, mais à l'adolescence, leurs sentiments évoluent. Ils étudient dans un lycée spécial qui met en avant les formations artistiques. Le rêve de Mikako : devenir styliste.

Je trouve ce manga particulièrement agréable, frais, léger, avec de l'humour, de l'amitié... Il traite de l'adolescence mais de façon vraiment positive. J'enchaîne avec la suite, Paradise Kiss.



Le jeudi du manga est un rendez-vous organisé par  par Azilis et TheChouille.

dimanche 15 juillet 2012

Fièvre noire – Karen Marie Moning

;

Il y a quelques temps la fièvre Barrons s'est emparée des blogueuses, de blog en blog il a semé le trouble. bref à moins de boycotter les blogs de lecture, je crois qu'il était difficile de passer à côté de la série de Karen Marie Moning et j'ai cédé bien évidemment (je suis faible). Profitant d'une lecture commune organisée sur livraddict pour le premier tome (il y en a 5), je suis donc partie à Dublin avec Mac notre héroïne, et ai découvert ce fameux Barrons, libraire de son état. Et bien je n'ai pas été déçue du tout.

Mais bien l'histoire ne se résume évidemment pas qu'à Barrons, Jericho de son prénom.
Jusqu'à la mort de sa soeur, la vie de Mac se résumait à quelques futilités et sa question existentielle la plus importante celle de bien assortir son vernis à ongle à sa tenue du jour, à grand renfort de rose.
Sa chère soeur qu'elle aimait tant, partie étudier à Dublin a été retrouvé assassinée dans d'horribles circonstances, non sans lui avoir laissé avant un message des plus déroutants sur son répondeur .
Il lui faut se rendre à l'évidence, il y a tout une partie de la vie de sa soeur qu'elle ignorait.

Partie à Dublin tenter de faire réouvrir l'enquête qui n'avance pas, Mac va vite se retrouver confronter au monde des faés et cela n'a vraiment rien de féérique, mais elle-même possède des pouvoirs dont elle ignorait tout.

Quant à Barrons, on sait très peu de chose sur lui, mais j'ai souri car à chacune de ses apparitions, nous avons droit à des descriptions de son physique avantageux, de son caractère ombrageux, il est sexy, torride et macho.
J'ai plutôt souri que craqué, car j'attends vraiment d'en savoir plus, finalement impossible de le cerner.

En tout cas ces deux là semblent obligés de coopérer malgré eux et Mac va devoir s'aventurer dans les bas-fond de Dublin, cernée par les ombres qui tuent par contact, mais également par la mafia locale, sans oublier le faé V-lane qui déclenche un puissant désir charnel incontrôlable à chacune de ses apparitions, tout le monde semble n'avoir qu'un objectif trouvé un antique un manuscrit de magie noire.

J'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture, l'intrigue est efficace et vraiment prenante, le style d'écriture très agréable.
Le récit est à la première personne, c'est Mac qui nous raconte sa vie, ce moment où tout a basculé pour elle hors de la normalité.
Je sais que Mac en a irrité certaines, c'est sur qu'au départ elle est complètement superficielle et agaçante, mais je l'ai bien aimé tout de même.
Je sens que je me suis fait piéger par cette série et le tome 2, fièvre rouge me tente carrément, ce qui arrive rarement en fait je me rends compte que pour ce genre de lecture, je lis le tome 1 pour me faire une idée, mais c'est rare que je dépasse le lise les suivants.

La liste des participants à la LC : ici


tour des genres

vendredi 13 juillet 2012

Top 5 SériesAddict



J'étais lassée des top ten tuesday et voila que je découvre par hasard chez Tequi le Top 5 SériesAddict. C'est exactement le même principe mais pour les séries TV et c'est le vendredi.
Super !! C'est parti pour le thème de la semaine.

 Ces séries annulées trop tôt

 

1) Pushing daisies

J'ai déjà parlé de cette petite merveille de série, que j'ai adoré et dégusté comme une délicieuse tarte aux fruits qu'aurait préparée avec amour Ned le patissier entre deux de ses enquêtes.
Quel dommage, seulement deux saisons et beaucoup de questions sans réponse.

2) Rome

L'une de mes séries favorites, une série magistrale, ambitieuse et captivante, qui nous plonge en pleine Rome Antique, la première saison est centrée sur le grand César, la seconde sur Marc-Antoine et Cléopatre.
Il y avait encore tant de choses à raconter...

3) Veronica Mars

Une série pour ado, mais pleine de charme qui m'a rendue légèrement accro, j'en aurai voulu beaucoup plus.

4) Flashpoint

J'ai beaucoup aimé cette série, pleine de promesses et passionnante. Vraiment frustrée de n'avoir qu'une seule saison et pas vraiment de réponses.

5) Mercy Hospital

Une version de grey's anatomy plus mature avec moins d'humour mais un peu plus de profondeur. Mais qui n'aura pas vécu plus loin que la saison 1, dommage...
Surtout dommage d'avoir fait une fin si artificiel et de nous laisser comme ça, argh.

mercredi 11 juillet 2012

Pour (re)découvrir la saga Angélique de Anne Golon



Angélique je pense que tout le monde connais, principalement grâce aux films.
Mais la série écrite par Anne Golon mérite vraiment qu'on s'y attarde, c'est une vraie saga historique.

J'en ai lu une partie quand j'étais ado, mais j'ai toujours eu très envie de tout lire, sans trouver le temps de m'y mettre vraiment.
Alors quoi de mieux que de s'y mettre à plusieurs pour échanger sur cette oeuvre.

Au niveau des éditions c'est un peu compliqué, il y a l'ancienne édition parue de 1956 à 1985 et qui compte 13 tomes :
- Angélique, Marquise des Anges
- Angélique: le Chemin de Versailles
- Angélique et le Roy
- Indomptable Angélique
- Angélique se Révolte
- Angélique et son amour
- Angélique et le Nouveau Monde
- La Tentation d'Angélique
- Angélique et La Démone
- Angélique et le Complot des Ombres
- Angélique à Québec
- Angélique: la Route de l'Espoir
- La Victoire d'Angélique

Et il y a une réédition où l'auteur a retravaillé et enrichi ses textes avec pour l'instant 6 tomes, publiés en 2009 et 2010 et correspondant au deux premiers tomes de l'ancienne édition (si j'ai bien tout suivi)
* Marquise des Anges
* la fiancée vendue
* Fêtes Royales
* Le supplicié de Notre-Dame
* Ombres et Lumières dans Paris
* Le Chemin de Versailles

Par contre la suite n'est pas prévue pour l'instant car Anne Golon a eu des problèmes avec sa maison d'édition et cherche à présent un nouvel éditeur.

Je propose donc une lecture commune de cette saga.
Vu avec les premiers intéressés, on s'orienterait plus pour une lecture de l'ancienne édition au rythme d'un tome tous les deux mois.

Si ça vous intéresse, n'hésitez pas à me le faire savoir.

dimanche 8 juillet 2012

Dimanche en séries


C'était une petite semaine côté visionnage de séries, en partie à cause du retour de secrets d'Histoire, une émission que j'adore et aussi parce qu'on avait du monde ce week end (donc pas de soirée séries).

J'ai quand même vu (avec risque de spoiler comme d'habitude) :

Vampire diaries, saison 2
 Episodes 1 à 4

Chouette voici cette série très sympa de retour (sur NT1). Gros changement dans ce début de saison, Caroline est devenue un vampire.
Héléna est fâchée contre Damon, bon OK il a tué son frère, enfin pas vraiment tué car il portait une bague magique qui l'a protégé, mais ça Damon ne le savait pas. A mon avis ça ne va pas duré, Damon sait toujours charmé son monde, impossible de lui résister !!!
Et Katherine vient mettre sa pagaille bien comme il faut.
Et les loups garous font leur grande entrée dans la série.
Bref, vivement la suite !!!!

><><><><

Dexter, saison 5
Episodes 9 et 10

Dexter devient vraiment de plus en plus humain, j'aime beaucoup sa relation avec Lumen et j'espère qu'il ne va pas encore lui arriver de trucs horribles à Lumen (en même temps je ne crois pas du tout à un happy end)
Toutes ces histoires de tortures de femmes me font quand même froid dans le dos.

><><><><

Torchwood, saison 3
Episode 1

Avant d'entamer la saison 5 de doctor Who, je fais un petit détour dans l'univers de Torchwood, ce sera vite fait vu que cette saison ne compte que 5 épisodes.
Un premier épisode vraiment très prometteur en tout cas que j'ai beaucoup aimé ! On retrouve l'équipe un peu décimée depuis la fin de la saison précédente. Gwen est toujours aussi pénible, heureusement il y a Jack et Ianto.  

Au total : 7 épisodes, pas mal !!
Le rendez-vous du dimanche que vous retrouverez également chez Azilis, Joey, Miss Bunny,Samarian, Riz-Deux-ZzZ, Chicky Poo, Cln et Maxo0







samedi 7 juillet 2012

Hunger Games, la révolte - Suzanne Collins


Je me rappelle parfaitement avoir acheté ce livre le jour même de sa sortie, le libraire ne l'avait même pas encore déballé et a du farfouiller dans ces cartons en réserve pour m'en sortir un exemplaire, tout ça pour qu'il traîne plus d'un an dans ma PAL.

Et puis tout de même je me suis lancée, à l'occasion de la sortie du premier film (que je n'ai toujours pas vu d'ailleurs).
Je l'ai commencé, puis abandonné, puis repris enfin pour de bon... et puis impossible de trouver les mots pour écrire un billet, là encore j'ai laissé traîner.
Je profite donc d'une lecture commune organisée sur livraddict, pour me motiver et enfin écrire ce fichu billet.

Pour rappel, j'avais adoré le tome 1, et bien aimé le tome 2.
Voici la présentation du tome 3 :

Contre toute attente, Katniss a survécu une seconde fois aux Hunger Games. Mais le Capitole crie vengeance. Katniss doit payer les humiliations qu'elle lui a fait subir. Et le président Snow a été très clair: Katniss n'est pas la seule à risquer sa vie. Sa famille, ses amis et tous les anciens habitants du district Douze sont visés par la colère sanglante du pouvoir. Pour sauver les siens, Katniss doit redevenir le geai moqueur, le symbole de la rébellion. Quel que soit le prix à payer.

C'est difficile de parler de cette lecture, j'ai aimé certaines choses, d'autres non.
Pour structurer un peu et parce que j'ai vraiment du mal à écrire ce billet, je vais parler d'abord de ce que j'ai aimé et c'est principalement la fin. Une vraie fin, c'est appréciable, et je l'ai trouvée particulièrement réussie, émouvante, belle et réaliste.
Pour le reste, ce n'est pas vraiment que je n'ai pas aimé, mais c'est assez dérangeant, nous avons affaire à une auteur qui n'hésite pas à malmener ses personnages, c'est violent, c'est la guerre purement et simplement, fini les jeux, fini le triangle amoureux et les tergiversations de Katniss.
Et pour moi le problème est que du coup on ne sait plus trop où se placer, à la base nous sommes dans de la littérature jeunesse, mais c'est clairement trop violent, l'idée que ce livre soit lu pas des enfants me dérange.
D'où ce décalage que j'ai ressenti : on s'éloigne carrément du rayon jeunesse tout en essayant d'y rester.
Il aurait peut-être fallu soit rester dans ce genre et édulcorer un peu, soit faire une trilogie pour adulte et assumer en allant plus loin, mais finalement on est un peu entre les deux.
Malgré tout, vu le succès du roman, ce titre a tout de même trouvé son public, mais combien ont réellement aimé ce troisième volume ? Et comment pourra-til être adapté en film sans interdiction au public trop jeune ?

Finalement je garde l'image d'une histoire prenante, d'un tome 1 impossible à lâcher, d'un tome 2 également très addictif, dommage que le troisième tome n'est pas eu le même effet sur moi. Et n'oublions pas, pour remettre les choses à leur place, que la trame de départ reste un plagiat de Battle royal, cela m'étonne même qu'aucune plainte n'est été déposée à ce que j'en sache (?)

Mais malgré tout je pense que cette lecture m'aura marquée.

Pour cette LC, les avis de Stellabloggeuse, Nane42, Jenn, Mia, Lebbmony, Aniouchka, beL, livromania, JuNa62, Celine031, Stephanie-plaisir de lire, Dex, ananas



tour des genres

mardi 3 juillet 2012

Anita Blake, tome 1 - Laurell K. Hamilton


Chaque premier mardi du mois est le prétexte à un petit rendez-vous littéraire coquin chez Stéphie et à chaque fois je me dis que je devrais me lancer et participer, pour ma culture bien sur (quoi d'autre !)

Choisir une lecture ne fut pas chose facile, je n'aime pas les écrits trop crus et je n'aime pas non plus les livres style arlequin, romance, et passion, enfin vous voyez le genre, que je trouve souvent... ridicule (?), je cherchais un autre mot, mais l'inspiration n'est pas venue.

J'étais donc plantée devant un rayon de livres à Auchan (oui, je sais, il y a mieux côté culture et sexytude, mais entre un paquet de couches et le bifteck du soir, j'ai perdu le contrôle de mon chariot et me suis retrouvée là à penser au prochain rendez-vous du mardi c'est permis).

Mon choix s'est donc porté sur le tome 1 des aventures de Anita Blake, tueuse de vampires. J'ai été attirée par la couverture d'abord, prometteur, non ? Puis je me suis souvenue avoir lu de très bonnes critiques de cette série. Le livre a donc fini dans mon cadi (après être passé dans les mains de mon fils, surnommé en ce moment monsieur chope-tout).

Voici tout à fait le genre de romans que je ne lis pas d'habitude, mais il faut bien varier de temps en temps, je l'ai d'ailleurs commencé en ronchonnant devant l'inutilité supposée de cette lecture face à ma PAL tentaculaire et définitivement indomptée et puis j'ai arrêté de râler rien car j'ai vraiment plongé dans l'histoire.

Anita est releveuse de zombis (et oui) et également tueuse de vampire, tout un programme, mais tout ce qu'il y a de plus légal car elle collabore avec la police. La voici embauchée par un maitre-vampire (sous les traits d'une petite fille) pour enquêter sur une série de meurtres parmi ses congénères. Cela n'est pas pour réjouir Anita qui ne porte pas les buveurs de sang dans son coeur, mais en fait elle n'a pas vraiment le choix et doit accepter.
L'histoire se déroule dans un monde où cohabitent humains et vampires, ce qui est assez intéressant comme approche et me rappelle True Blood.
J'ai bien aimé Anita, elle est forte, mais pas invincible, le personnage n'est pas trop cliché et j'ai apprécié.

Nous suivons donc l'enquête de Anita et ses déboires car elle se fait pas mal malmener tout de même, elle croise un certain Valentin qu'elle croyait mort et a qui elle doit la plupart de ses vilaines cicatrices. Au passage elle se fait avoir par Jean-Claude un vampire qui lui apposera sa marque et elle n'est pas insensible à Phillip un humain au service des vampires...
Le récit est à la première personne, on est donc au plus prêt des pensés d'Anita.

Ce fut une lecture assez divertissante, et j'ai bien aimé. Mais j'étais un tout peu déçue car c'est très soft et de ce point de vue la couverture est vraiment trompeuse.
Malgré tout on baigne dans une ambiance plutôt sensuelle, entouré de vampires sexy, et d'humains accro aux vampires et au sang qui se retrouvent dans des soirées chaudes.
Les plaisirs coupables d'où vient le nom de ce volume est d'ailleurs une boîte de nuit où les humains viennent voir des vampires faire du strip tease.

Mais finalement ça m'allait bien, car comme je l'ai dit plus haut, je n'aime pas quand c'est trop cru, donc cette ambiance m'a bien plu et m'a suffit, J'avoue je n'ai pas boudé mon plaisir.

tour des genres

lundi 2 juillet 2012

C'est lundi



La semaine dernière j'ai avancé certaines lectures en cours :



Côté manga :

Les tomes 2 et 3

Un magasine :



Et les lectures en cours que je vais reprendre cette semaine


 



Et je pense aussi attaquer prochainement :



Et toujours dans ma voiture :

dimanche 1 juillet 2012

Dimanche en séries



les experts, saison 11
Episodes 20 à 22

Une fin de saison sous haute tension avec Laurence Fishburne confronté au tueur en série qui le poursuit déjà depuis quelques temps et que le poussera a certaines extrémités.


><><><><

Doctor Who, double épisode spécial
J'adore cette série, parce qu'ils osent tout. deux épisodes excellents, le premier dans l'action, le deuxième dans l'émotion avec le départ de David Tennant.
J'ai beaucoup aimé le final, refaire le tour des personnages qui ont marqué la série...

><><><>< 

United states of Tara, saison 2
Episodes 6 à 12

Cette série devient de plus en plus délirante (dans le bon sens du terme). Les derniers épisodes apportent enfin un début d'explication aux problèmes de Tara et la fin de la saison est très belle.

><><><><

Fringe, saison 2
Episodes 18 à 20

On avait lâché depuis un moment et honnêtement on a du mal à s'y remettre, c'est compliqué, toujours l'impression de n'avoir pas tout compris et le troisième épisode était juste complètement inutile.
  
Au total : 15 épisodes, pas mal !!
Le rendez-vous du dimanche que vous retrouverez également chez Azilis, Joey, Miss Bunny,Samarian, Riz-Deux-ZzZ, Chicky Poo, Cln et Maxo0