vendredi 30 septembre 2016

les grandes grandes vacances



Les grandes grandes vacances est une série animée pour enfant qui aborde le sujet de la Seconde Guerre mondiale à travers le quotidien de 2 enfants.

L'été 1939, Colette 6 ans et Ernest 11 ans, 2 petits parisiens sont en vacances chez leur grand-parents en Normandie. Malheureusement la guerre éclate, leur père part au front et leur mère malade doit partir se soigner dans un sanatorium en Suisses.
Les vacances d'été se transforment ainsi en grandes grandes vacances qui dureront plusieurs années.
Ce dessin animé en 10 épisodes montre leur quotidien à la campagne, avec en fond les grands évènements de la guerre, l'exode, la défaite, l'occupation, la résistance, les juifs portant l'étoile, le débarquement...
Nous avons regardé cette série avec mon fils, il a beaucoup aimé et m'a posé plein de questions.
C'est vraiment un très beau dessin animé, de qualité, qui se met à la portée des enfants. Je le recommande vraiment.

Il a voulu également le p'tit doc sur le même thème, que nous avons lu à plusieurs reprises. Lui aussi intéressant, c'est un bon complément.
J'ai quand même trouvé le sujet des camps de concentration difficile à aborder. Comment expliquer tant d'horreur à un enfant ?
Les p'tits docs sont à partir de 3 ans et jusqu'à 6, je suis quand même sceptique sur le fait d'aborder ce sujet dès 3 ans.



mardi 27 septembre 2016

3 kifs par jour - Florence Servan-Schreiber



Florence Servan-Schreiber nous propose ici sa vision de la psychologie positive. Etudes scientifiques à la clé, elle détaille tous les éléments qui peuvent nous rendre plus heureux et voir comment on peut les introduire concrètement dans sa vie et dans son quotidien.
Tout pour cultiver le positif et l'optimisme en nous, car il est maintenant prouvé que le bonheur se cultive et se travaille et qu'il ne tombe pas toujours du ciel.
Quelle chance pour les gens pessimistes comme moi, on peut changer !
Notre capacité au bonheur est déterminé en partie par la génétique, en partie par notre éducation, mais il reste 40% sur lesquels nous pouvons influer. Certes c'est du boulot mais le jeux n'en vaut-il pas la chandelle ?

Dans ce livre audio c'est l'auteure elle-même qui nous fait la lecture, et partage avec nous ses conseils et des anecdotes personnelles.
J'ai trouvé la lecture de qualité, de plus le fait que ce soit l'auteure qui s'adresse à nous créé un lien je trouve.
C'est un livre que j'ai apprécié, il ne me laissera peut être pas un souvenir impérissable, mais laisse en moi l'envie d'avoir moi aussi mes 3 kifs par jour. Et cela ne tient qu'à moi d'y arriver !

dimanche 25 septembre 2016

the Leftovers (saison 1)



Le synopsis de cette série est vraiment intrigant : un jour, au même instant, 2% de la population mondiale disparait sans laisser de trace et sans aucune explication.
Rien ne sera plus jamais comme avant pour ceux qui restent.
3 ans plus tard, les gens tentent de continuer à mener une vie normale, mais un certain nombre de personnes ont rejoint une secte mystérieuse et cela génère beaucoup de tensions et de violence.

the Leftovers est une série américaine créée par Damon Lindelof et Tom Perrotta, elle est tirée d'un roman intitulé les disparus de Mapleton écrit par Tom Perrotta lui-même.
Elle est diffusée sur la chaîne HBO depuis 2014. Deux saisons de 10 épisodes ont été diffusées et une 3e viendra conclure la série prochainement.
En France elle a été diffusée en VO sur OCS city1 24h après sa diffusion américaine, la saison 1 a ensuite été diffusée sur Canal+ séries.

Côté casting, on retrouve entre autre Christopher Eccleston (le 9e docteur de doctor Who) et Liv Tyler. Je ne connaissais pas les autres acteurs.

La série s'intéresse au shérif Kevin Garvey qui tente de maintenir le calme dans la petite ville de Mapleton, ce qui n'est pas facile face au provocation de cette mystérieuse secte. On parle d'eux comme des "coupables survivants", ils ont fait voeux de silence, ne s'habillent qu'en blanc, fument sans arrêt et forcent les gens à se rappeler les disparus par des actions chocs.
Kevin n'a pas été directement touché par les disparitions, mais sa femme l'a ensuite quitté lui et leur 2 enfants adolescents pour rejoindre les coupables survivants sans aucune explication.
Il y a également Nora qui a perdu toute sa famille, son mari et leurs 2 enfants.

J'ai adoré cette série, je l'ai trouvé de qualité, mais attention, elle est exigeante et ne s'adresse pas au grand public. Malgré ce que le résumé peut laisser présager, ce n'est en aucun cas une série fantastique.
Je n'ai vu que la saison 1, mais je peux presque déjà affirmer qu'à aucun moment nous ne saurons ce qu'il s'est passé et pourquoi ils ont disparu. Le sujet n'est pas là. C'est une série psychologique sur la détresse et la reconstruction après un tel évènement. Il y a un grande puissance émotionnelle dans ces épisodes.

Je pense que c'est une série qui peut agacer et même ennuyer (ça a été le cas pour mon mari qui a lâché l'affaire au bout de 3 épisodes), car finalement il s'y passe peu de choses et aucune explication n'est donnée. Mais si vous accrochez à l'ambiance comme moi, alors vous allez découvrir une série puissante et originale. Plusieurs épisodes m'ont vraiment remuée, j'ai hâte de continuer cette série et j'ai vraiment envie de lire les disparus de Mapleton en complément.

mardi 20 septembre 2016

Comment pensent les bébés ? - Alison Gopnik, Patricia Kuhl et Andrew Meltzoff



Alison Gopnik, Patricia Kuhl et Andrew Meltzoff les auteurs sont trois scientifiques américains qui travaillent dans le domaine de la recherche sur un sujet passionnant : les bébés ;)

Dans ce livre, ils nous résument toutes les avancées et les études faites à ce propos et plus particulièrement sur le cerveau et les mécanismes d'apprentissage.
Pendant longtemps, les bébés n'ont pas intéressé les scientifiques, cela ne fait qu'une trentaine d'années que des études sont menées. Surprenant non ?
Cela s'explique de plusieurs manières, tout d'abord un désintérêt des bébés qu'on a longtemps cru être des pages blanches, sans pensées, ensuite faire des expériences sur des sujets si jeune est compliqué par l’absence de langage parlé facilement compréhensible. Il a fallu construire des protocoles de test élaborés, permettant de savoir comment tester ce qu'on l'on voulait démontrer.
L'intérêt récent de la science pour les bébés est aussi venu du fait du plus grand nombre de femmes scientifiques plus concernées par ce sujet.

Ce livre est passionnant, on y découvre les expériences qui ont été menées, ce qu'elles ont prouvé, notamment que nous naissons avec un mécanisme d'apprentissage déjà inscrit en nous.
Les explications sur notre cerveau, notre perception des choses, le langage... tout cela parfois à la limite entre la science, la philosophie et la linguistique m'a réellement passionnée.
Comment évolue le cerveau d'un bébé, comment il est capable de se transformer sans cesse en fonction des expériences vécues...

Ce qui m'a également surpris, c'est que j'avais déjà entendu parler de la plupart des expériences menées, ce n'est pas la première fois que je constate cela. Le monde de la recherche n'est visiblement pas si grand et lorsqu'une découverte est faite, l'information est vite relayée pour peu qu'on s'intéresse au sujet.

Un seul bémol toutefois, par moment la façon de s'exprimer des auteurs et de se mettre en avant en tant que scientifiques, presque comme une catégorie de gens supérieurs m'a un peu agacée.

Néanmoins je recommande vraiment ce livre à tout ceux qui s'interrogent devant un petit bout de choux. Que comprend-il, Que se passe-t'il dans sa tête ?
Vaste et passionnant sujet :)

dimanche 18 septembre 2016

Alors cette rentrée ?



2 semaines après la rentrée un petit bilan.

C'était la première rentrée de mon 2e fils, en petite section, il n'y va que le matin et va chez sa nounou les après midis.
Premier matin, au départ tout allait bien, il était impatient, nous en parlait depuis plusieurs jours. De plus il était parfaitement propre, plus de couche la journée depuis le début de l'été et très peu d'accident (rien à voir avec son frère, haha). Il est parti tout fier avec son petit cartable.
Malheureusement j'avais oubliée que le jour de la rentrée l'école est bondée ! C'était un peu la bousculade dans le couloir et il a commencé à perdre de son assurance.
Arrivés dans la classe, un câlin, un bisou, son grand frère était là pour lui dire qu'il serait dans la classe juste à côté. Et là le drame, une petite fille se met à hurler, pas juste pleurer, non hurler en s'agrippant de toutes ses forces à sa maman, il a fallu la décrocher de force.
Et là mon petit bonhomme me regarde tout perdu, "pourquoi elle pleure la petite fille ?". Je le rassure et je m'en vais accompagner son frère dans sa classe.
Je reviens ensuite et le trouve en pleur. Il me redemande 2 fois pourquoi la petite fille a pleuré. Entre temps d'autre aussi se sont mis à pleurer, c'est l'effet boule de neige. Et là plus rien à faire, dès que je le lâche il pleure. Câlin, bisous, paroles apaisantes et rassurantes, doudou et teuteute n'y changent rien, il s'agrippe à moi avec ses bras et ses jambes en mode crampon.
Et là c'est moi qui doit retenir mes larmes, au bout d'un moment je n'ai pas trop le choix, je sais que plus je reste plus ce sera difficile, je le confie à l'ATSEM, et m'éloigne à contrecoeur. Que c'est dur !

Finalement sa mâtinée se passera bien, je le récupère à 11h30, content et joyeux.
Et maintenant 15 jours après, les séparations du matin, se passent mieux, parfois ça va, parfois il pleure un peu, mais je sais qu'à chaque fois ça ne dure pas et les premiers retours de la maîtresse sont positifs.
Il à l'air content, nous raconte fièrement qu'il a fait des gommettes et du dessin, nous chante les chansons apprises.
Cette semaine je le sens fatigué par contre, les réveils sont durs, il va falloir prendre le rythme.

Côté activité il a commencé la musique cette semaine, 30 min les mardis soirs, jardin musical pour les 3 ans au conservatoire. Ce sera bien suffisant pour cette année.

Pour mon grand, bientôt 5 ans 1/2, le voici en grande section. Même s'il changeait de maîtresse, la rentrée s'est faite sans soucis, mais ils n'ont pas le même tempérament avec son frère. Par contre il va falloir qu'il fasse attention parce qu'il a tendance à faire son travail très rapidement, voir à faire n'importe quoi s'il n'a pas compris (ou pas écouté) les consignes pour pouvoir aller jouer.
Et monsieur n'a rien trouvé de mieux à faire que d'aller récupérer en douce son chapeau que la maîtresse avait confisqué en guise de punition. Première convocation par la maîtresse une semaine après la rentrée, j'ai apprécié...

Lors de la réunion de rentrée, la maîtresse nous a présenté la méthode des alphas qu'elle utilise depuis des années, qui est une méthode d'apprentissage de la lecture très ludique. Pour mon loulou a l'imagination débordante, c'est parfait.

Côté activités, il continue la musique qu'il adore, lui aussi va au jardin musical pour la 3e année, c'est le mercredi après midi, il a aussi un petit cours d'éveil musical et percussions le samedi.
Et après avoir testé sans trop de succès le basket l'année dernière (les séances étaient trop longues pour son âge, c'était 1h30 et du coup il décrochait en cours de route et n'écoutait plus), cette année se sera judo, excellent pour qu'il apprenne à canaliser son énergie.
C'est un cours d'1h le mardi soir, il avait fait quelques cours en juin pour tester et ça lui plait donc on continue.

J'ai commencé également à lui proposer des séances de méditation pour les enfants que je fais avec lui, j'utilise soit l'appli petit bambou, soit le CD du livre calme et attentif comme une grenouille. J'en reparlerai plus en détail.

Pour compléter cela, nous avons pris l'habitude d'aller à la piscine les dimanches matins, moi et les 2 petits (monsieur n'aime pas l'eau).

Mon mari lui fait parti de 2 clubs de marche, l'un qui fait de la marche rapide tous les mardis soir, et l'autre qui propose des randonnées 1 dimanche matin tous les 15 jours. Cette année, il essaye aussi de s'organiser avec des collègues pour faire du badminton pendant la pause déjeuner.

Quant à moi, je préfère ne pas avoir d'activités fixes, il faut être réaliste, les midis, je préfère avoir une vraie pause déjeuner tranquille et de toute façon je récupère mon fils ainé pour manger avec lui de 1 à 3 fois dans la semaine (en fonction de la disponibilité des grands parents pour les autres jours). et les soirs à l'heure des cours des associations sportives et salles de sport des environs, je suis en train de récupérer mes enfants, de les doucher, de gérer la maison, le repas ou leur couché...

Par contre je fais du yoga les matins avant que les enfants se lèvent (avec différents supports : magasines, livres, internet, dont je reparlerai également) et je médite dès que je peux (avec petit bambou) et ça je ne m'en passerais plus !
Je me suis mise à courir aussi, mais la chaleur de l'été à eu raison de ma motivation, je vais essayer de m'y remettre.

Voila la rentrée est faite, chacun doit trouver son rythme maintenant.

Pour l'instant je suis encore à 80%, je ne travaille pas le mercredi, ceci jusqu'à ce que mon fils ait 3 ans, au mois de décembre donc.
Mais je n'avais aucune envie de reprendre à 100%, principalement à cause de la musique. Cela me tient à coeur que mes enfants fassent des activés et de la musique, hors si je travaille et qu'ils doivent aller au centre de loisirs le mercredi après midi, comment faire ?
J'ai donc décidé de demander à changer mon contrat de travail pour passer à 90% et avoir mon mercredi après midi et cela a été accepté, donc je suis très contente.
90% c'est un bon compromis car maintenant ils vont à l'école le mercredi matin tous les 2, donc je peux aller travailler, et je serai dispo pour eux les après midi, de plus la perte de salaire n'est pas trop conséquente.

Bon je me rends compte que j'ai écrit un pavé, mais la rentrée est un moment important je trouve. C'est là que toute l'organisation d'une nouvelle année se met en place.

jeudi 15 septembre 2016

D'après une histoire vraie - Delphine de Vigan



Delphine de Vigan je l'ai découverte avec son roman No et Moi qui avait été un gros coup de coeur (voir mon billet sur ce roman).
J'avais ensuite lu des heures souterraines que je n'avais pas du tout aimé (voir mon billet). Je pensais donc m'arrêter là pour cet auteur, mais j'étais très intriguée par son titre rien ne s'oppose à la nuit : le thème de l'auteur exposant sa vie et le suicide de sa mère, je ne pouvais m’empêcher de trouver cela racoleur et indécent, mais on me l'a prêté en livre audio et j'ai complètement changé d'avis (là encore je vous renvoie vers mon billet).
Suite à cela Delphine de Vigan est devenue pour moi l'un de ces auteurs qui compte, l'un de ceux dont je guette les prochaines sorties.

Son dernier roman en date est donc "D'après une histoire vraie" sortie il y déjà un an. Ici l'auteur s'est mise en scène, en effet il s'agit de Delphine, écrivain, qui après avoir écrit sur sa famille et la mort de sa mère, se retrouve dépassée par le succès de son livre et n'arrive plus se remettre au travail. La fameuse angoisse de la page blanche. Au même moment, une certaine L. fait irruption dans sa vie et peu à peu prend une emprise considérable sur elle.
Entre dépression et manipulation, Delphine perd pied.

J'ai vraiment adoré ce roman, même si j'ai trouvé l'histoire finalement prévisible, j'ai aimé le style, les détails, les réflexions...
On ne peut que s'interroger sur le fond de vérité de ce roman, car c'est bien un roman, on ne sait pas où se termine la réalité et où commence la fiction, le lecteur est laissé dans le flou et c'est quelque chose qui m'a vraiment plu.

Ce livre à obtenu le Prix Renaudot et le Prix Goncourt des Lycéens 2015 et a eu un beau succès littéraire à sa sortie.
Je l'ai écouté en version audio et c'est encore un sans faute pour audiolib avec en plus une interview de l'auteur à la fin qui vient compléter la lecture de façon très intéressante.

« Tu sais parfois, je me demande s'il n y a pas quelqu'un qui prend possession de toi. »

vendredi 9 septembre 2016

Kazuo Iwamura

Aujourd'hui je voulais vous parler de cet illustrateur japonais de livres pour enfant pour lequel j'ai eu un gros coup de coeur.
Je l'ai découvert par hasard en empruntant à la bibliothèque pour mon fils une histoire de la famille souris. Nous avons tous les 2 adoré cet album et j'ai cherché par la suite toutes les autres histoires de cette famille souris si attachante.
10 petites souris, le papa, la maman, papi et mamie vivent simplement au contact de la nature, ils s'entraident et profitent de la vie, au rythme des saisons avec beaucoup de tendresse.
Il y a quelque chose de poétique dans ces histoires, les graphismes sont très beaux et pleins de mille détails à observer.

Mon préféré, je crois est celui où toute la famille prépare le petit déjeuner.


Puis j'ai emprunté un autre titre par hasard avec des écureuils, au départ je n'avais pas vu qu'il s'agissait du même auteur mais ayant encore eu un gros coup de coeur, j'ai commencé à chercher tous les titre écrits par Kazuo Iwamura. A chaque fois le même plaisir.

Les petits écureuils Nic, Nac et Noc découvrent un petit oiseau affamé, mais que peut-il bien manger ? il ne veut pas de la pomme de pin qu'ils lui apportent, il ne veut pas non plus du nectar de fleur. Heureusement maman oiseau ramène bientôt ce que bébé oiseau attend à la grande surprise de nos petits écureuils.



En plus de la famille souris et des écureuils, mes préférés sont le piano des bois et la pomme rouge, jolies histoires sur le thème du partage et de l'amitié, emprunt de poésie et de douceur.



Des belles histoires pour les petits, à lire et relire sans modération.

lundi 5 septembre 2016

Opération bonheur et Ma vie en mieux - Gretchen Rubin


Gretchen Rubin l'auteur de ce livre, américaine, la trentaine, était avocate à la cour suprême avant de devenir écrivain. Elle vit à New York avec son mari et ses deux filles.
Accaparée par une vie bien remplie, entre sa vie de famille et sa carrière, elle décide un jour de tout mettre en oeuvre pour être plus heureuse. Comment s'y prendre ? Quelles sont ses priorités ? Elle se donne 12 mois pour mener à bien ce projet, ce sera son opération bonheur.

Dans ce livre elle nous décrit cette année, avec un véritable plan d'action, chaque mois étant consacré à un thème particulier. Par exemple janvier est consacré à l'énergie, il y sera donc question de l'impact du manque de sommeil et de l'alimentation. En février, les relations amoureuses...
Elle a fait énormément de recherche sur le sujet, des philosophes au dalaï-lama en passant par Sainte Thérèse de Lisieu, sans oublier la psychologie positive...
Le livre est rempli de ses réflexions et d’anecdotes, ça fait réfléchir et donne des pistes à chacun pour lancer sa propre opération bonheur.

Dans les livres de développement personnel, on en trouve de plusieurs sortes, ceux écrits par des professionnels (psychologues ou experts dans leur domaine) donc plus axés sur la théorie, ceux qui seront écrits par des mystiques ou autres guides spirituels plus ou moins déconnectés de la réalité du commun des mortels et finalement ceux écrits pas des gens "normaux". Ceux là font du bien car ils nous disent "je suis comme vous et j'y arrive, alors pourquoi pas vous".
Tout ça pour dire que j'ai adoré ce livre. J'ai surtout aimé parce que l'auteur se sert de son quotidien comme support de son bonheur, elle n'a pas en tête de tout abandonner et de changer sa vie du tout au tout, non elle cherche dans les détails et dans les habitudes de son quotidien ce qu'elle peut changer pour être plus heureuse.
Alors certes, on sent bien par moment qu'elle est américaine, aisé financièrement et écrivain donc libre d'organiser son emploi du temps à sa guise, forcément ça aide.
Néanmoins son expérience m'a enthousiasmée et j'ai adoré la lire.


Ayant tellement aimé Opération bonheur, j'étais ravie qu'elle soit à nouveau traduite en français avec un second livre : Ma vie en mieux ! Parce que je le veux bien !
Ici, elle traite du sujet de nos habitudes, en effet il semblerait que 40% de notre vie quotidienne soit faite d'habitudes et admettons le, nous en avons tous de mauvaises dont nous n'arrivons pas à nous débarrasser. Si nous pouvions les changer notre vie changerait également. Mais comment faire ? Car changer une habitude, même mauvaise est plus facile à dire qu'à faire.

Gretchen Rubin décortique ici nos petits travers et les différents types d'habitudes et de comportement, décelant plusieurs profils types selon que l'on se plie facilement ou non aux règles imposées par les autres ou à ses propres règles.
Mêlant ses recherches et des anecdotes personnelles, elle nous explique grâce au dernières avancées dans le domaine de la recherche cérébrale comment il faut 21 jours au cerveau pour remplacer une connexion neuronale par une autre, autrement dit c'est le temps qu'il nous faut pour créer une habitude.

J'ai tout de même moins aimé ce livre que le précédent. Il m'a paru être un catalogue de bonnes ou mauvaises habitudes et celles de l'auteur sont un peu trop présentes, cela tourne même un peu à l'obsession, notamment son régime alimentaire bien spécifiques (sans glucides).
Il m'aura moins marqué que son opération bonheur.
Néanmoins je suivrai ses prochaines parutions avec intérêt.

vendredi 2 septembre 2016

Orphan Black (saison 1)





Sarah est une jeune fille un peu paumée, délinquante, à la recherche d'argent facile pour récupérer sa fille dont on lui a enlevé la garde. Un jour sur le quai d'une gare elle se retrouve nez à nez avec son sosie et la voit se suicider en se jetant sous un train. Passé la stupéfaction, elle décide de récupérer les affaires de cette femme, de se faire passer pour elle et qu'on la croit morte.

Mais elle découvrira que d'autres sosies existent et que quelqu'un tente de toutes les assassiner. Bientôt elle apprend qu'elles sont en fait des clones et se lance avec d'autres, à la recherche de leur origine.

Orphan Black est une série canadienne, qui a débuté en 2013. Elle compte actuellement 4 saisons de 10 épisodes. Une cinquième et dernière viendra clore la série l'année prochaine.
En France elle est assez peu connue, les 2 premières saisons ont été diffusées sur numéro 23, puis Netflix en a racheté les droits et propose les 4 saisons disponibles à l'heure actuelle sur sa plateforme. C'est là que j'ai entamé son visionnage.

Je n'ai vu pour l'instant que la saison 1, mais j'ai adoré et dévoré les 10 épisodes, je suis vite devenue accro, ça faisait même longtemps qu'une série ne m'avait pas autant tenu en haleine.
L'histoire est prenante et on va de rebondissements en rebondissements, mais sans être perdu comme dans certaines autres séries.
Le plus bluffant reste l'actrice principale Tatiana Maslany, qui incarne à elle seule plus de la moitié du casting, jouant le rôle de tous les clones et apportant à chacune une personnalité différente.
Un petit aperçu avec la photo ci-dessous.


Je ne peux donc que vous recommander chaudement cette série dont j'ai hâte de découvrir la suite !