mercredi 12 avril 2017

Marina - Carlos Ruiz Zafon


J'ai découvert Carlos Ruiz Zafon, auteur espagnole, il y a plusieurs années avec l'ombre du vent que j'avais beaucoup aimé et qui m'avait marquée. Dans la foulé j'avais acheté Marina, bien décidé à continuer sur ma lancée avec cet auteur.
Et puis je ne sais pas vraiment ce qu'il s'est passé, mais mon intérêt est retombé et ce livre a pris la poussière dans ma PAL. Je l'en ai enfin sorti !

L'histoire se passe à Barcelone dans les années 80. Oscar à 15 ans et il est interne dans un pensionnat. Il a pris l'habitude de faire le mur pour de longues escapades. Lors de l'une de ces sorties, il rencontre Marina et la suit dans un vieux cimetière sur une tombe anonyme et mystérieuse où vient se recueillir une dame en noire qui disparait ensuite mystérieusement. Tout cela les emmènera vers de sombres et dangereux secrets.

J'ai un avis plutôt mitigé sur ce roman même si ce n'était pas une lecture désagréable. il y a une ambiance un peu inquiétante que j'ai aimé et j'ai trouvé le personnage d'Oscar attachant. Il m'a touché dans sa solitude et son amour pour Marina.
Par contre l'intrigue est vraiment tirée par les cheveux et pas réaliste. Les personnages ressurgis du passés sont trop extrêmes à mon goût, pas du tout nuancés (folie, désespoir...).
C'est le même schéma que dans l'ombre du vent du coup cela manque d'originalité à mon goût.
Beaucoup de scènes se ressemblent : poursuites dans des endroits sombres et effrayants, rencontres avec quelqu'un qui leur raconte une partie du passé, comme ça alors qu'ils ne sont jamais vu avant, pas très réaliste à mon sens...
Le récit manque de détails, de précisions peut être pour laisser dans le flou des choses qu'on ne peut pas rendre crédible.

Un roman pas indispensable en ce qui me concerne.

Une lecture pour mon challenge ABC.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire