mercredi 5 avril 2017

Mini-chroniques manga

Lou et Hidelle organise en avril un mois au Japon et je trouve que c'est une excellente idée.
Je pense notamment en profiter pour rattraper mon retard de chroniques concernant les derniers mangas que j'ai pu lire.

En voici 2 aujourd'hui.




On ne présente plus Orgueil et préjugés bien sur. En ce moment l'adaptation d'oeuvres classiques en manga semble être à la mode et je trouve que c'est une très bonne idée, car parfois les classiques font peur (à tort ou à raison), et cela peut être un excellent moyen d'en découvrir et donner l'envie de se plonger dans l'oeuvre d'origine.

Concernant Orgueil et préjugés en grande admiratrice de Jane Austen, j'avais tout de même quelques craintes en entamant cette lecture. Et finalement ce n'était pas si mal.
Les dessins sont très beaux, c'est agréable, surtout au niveau des personnages féminins, des vêtements...
L'histoire se suit avec plaisir et est fidèle au roman.
Par contre on perd énormément sur l'ampleur de l'intrigue qui est simplifiée. Elizabeth perd de son piquant et de son caractère, le carcan social de l'époque est édulcoré et peu mis en avant, alors qu'il me parait être au centre du récit.

Ce n'est donc pas un mauvais manga, il peut donner envie à une nouvelle génération de lectrice de découvrir l'univers de Jane Austen, mais il n'en a en aucun cas la profondeur.



J'aime énormément le personnage de Marie-Antoinette et tout ce qui se rapporte à Versailles, aussi quand ce manga est sorti, j'étais ravie, de plus il a l'aval officiel du château de Versailles.
Il s'agit d'un manga one shot et l'auteur Fuyumi Soryo est déjà connu avec son manga Cesare (que je n'ai pas encore lu mais qui me tente beaucoup).
A savoir que ce manga ne traite que d'une toute petite partie de la vie de Marie-Antoinette, son arrivée à la cour de Versailles et son mariage avec le dauphin.
Le gros point fort ce sont les dessins, ils sont son somptueux et riches, c'est un régal.
Pour l'histoire elle s'attarde surtout sur l'histoire d'amour naissante entre Marie-Antoinette et le futur Louis XVI, le reste est au second plan, ce qui donne un récit un peu édulcoré et qui m'a paru très approximatif historiquement parlant.
De plus Louis XVI y est présenté comme un grand et beau jeune homme, ce qui ne colle pas vraiment à ce que l'on connait.
Tout comme Orgueil et préjugés, ce manga est une belle idée et peut amener à s'intéresser à cette partie de notre histoire, mais ne comblera certainement pas un vrai amateur d'Histoire.

J'ai voulu vous les présenter ensemble car je trouve qu'il remplisse tous les deux la même fonction, amener de jeunes lecteurs, par le biais d'un support populaire à découvrir dans un cas une oeuvre littéraire et dans l'autre un personnage historique.
Cela me parait dans les 2 cas plutôt réussi, même si un peu plus de profondeur aurait été la bienvenue.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire