vendredi 15 décembre 2017

Les petites reines - Clémentine Beauvais


J'ai emprunté ce livre à la bibliothèque un peu par hasard car ce n'est pas mon genre de lecture habituelle, mais j'en avais pas mal entendu parler sur la blogo et sur booktube et je cherchais un livre avec du rose sur la couverture pour le challenge des 12 thèmes d'octobre en hommage à octobre rose (on ne s'étendra pas sur le fait que ma chronique n'arrive que mi-décembre, hmm).

A Bourg-en-Bresse, 3 jeunes filles d'un collège viennent de gagner (bien malgré elle) le « concours de boudins » organisé sur facebook.
Les 3 jeunes filles qui ne se connaissaient pas se retrouvent et un projet un peu fou prend jour : s'incruster à la garden party de l'Elysée, s'y rendre à vélo et pour financer ce périple, elles vendront ... des boudins.

Ce roman est une petite pépite, je ne savais pas trop à quoi m'attendre en commençant ma lecture. Bien que le ton soit tourné vers l'humour, ce concours de boudin, met mal à l'aise, c'est purement et simplement du harcèlement scolaire, aggravé par les réseaux sociaux.
L'autrice trouve le ton juste entre gravité de ce sujet et humour, c'est une vraie aventure humaine avec des personnages haut en couleurs. Mireille surtout, boudin d'argent cette année, après avoir été plusieurs fois boudin d'or a un sens de la réparti qui fait mouche.

J'ai trouvé ces jeunes filles admirables, ce qu'elles vivent est difficile, mais elles s'investissent dans ce projet un peu fou, elles surmontent les épreuves et vont de l'avant, se montrant ainsi plus fortes que ceux qui se moquent d'elles.

Il y a une vraie réflexion sur les réseaux sociaux que j'ai beaucoup aimé, sur les médias aussi.
Sous couvert d'une fausse légèreté et d'une bonne dose d'humour, on a un récit d'une vraie profondeur avec de beaux personnages, c'est touchant, c'est juste, c'est drôle.
Ce roman est à mettre dans toutes les jeunes mains.

4 commentaires:

  1. Ce roman a été en lice pour plusieurs prix et il fait vraiment l'unanimité ! Je le rajoute à ma PAL 2018 (qui ne te dit pas merci vu sa taille actuelle :o) ) Il est difficile de le trouver à la médiathèque, il est toujours emprunté... ce qui est plutôt bon signe d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça fait du bien de lire des livres de ce genre. Je vais mettre Clémentine Beauvais dans la liste des auteurs à surveiller de prêt :)

      Supprimer
  2. J'avais adoré ce roman, ça fait partie de mes coups de coeur de l'année 2017 =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je pense que j'en garderai un très bon souvenir :)

      Supprimer