jeudi 26 octobre 2017

mes amis devenus - Jean-Claude Mourlevat


Jean-Claude Mourlevat est un auteur que j'avais très envie de découvrir. Plusieurs de ces romans me tentaient, tel que le chagrin du roi mort ou encore Terrienne mais finalement c'est avec nos amis devenus que j'ai commencé, j'ai choisi celui-ci parce qu'il est court et en ce moment comme je manque un peu de temps pour lire (déménagement, cartons, rangement, blablabla), j'ai un peu de mal à me lancer dans des livres au nombre de pages plus conséquent (ça reviendra vite j'espère, parce que c'est frustrant !!!).

Contrairement aux autres titres que j'ai cités qui sont classés en littérature de l'imaginaire, mes amis devenus s'ancre dans notre réalité : Silvère à la soixantaine et il va bientôt retrouver ses amis de jeunesse. Voici 40 ans qu'ils ne se sont pas vus pour la plupart et ils ont loué une maison pour quelques jours. Il les attend.
Durant cette attente, tous ces souvenirs remontent à la surface, son adolescence, amitiés, premier amour. Il nous raconte tout cela.

Silvère est un personnage attachant et j'ai aimé suivre le récit de sa vie et les retrouvailles avec ses amis. Parmi eux il y a son premier et grand amour, il appréhende autant qu'il désire ce moment où il va la revoir. Il y aussi Jean l'ami indéfectible de toute une vie.

J'ai passé un très bon moment avec ce roman, le style de l'auteur est très agréable, j'ai ressenti pas mal d'émotions, on passe parfois du rire aux larmes.
Il y a une vraie authenticité dans ce récit et dans ces personnages, vous savez parfois ce moment où on lève les yeux au ciel en se disant que dans la vraie vie, personne ne parle ou ne se comporte ainsi, rien de tout ça dans ce roman, bien au contraire, et j'ai été touchée par sa justesse.

Je vous le recommande donc si vous avez besoin d'une lecture douce et tendre, emprunte de nostalgie. Je lirai encore cet auteur, c'est sur.

C'était ma lecture pour le challenge des 12 thèmes.
Au mois de septembre, « Grande Découverte » soit un livre d'un auteur dont on découvre l'oeuvre.
Oui c'était le thème de septembre, ne nous étendons pas sur ce très léger de rien du tout retard ;)

3 commentaires:

  1. J'ai découvert Mourlevat avec La Rivière à l'envers, magnifique ! Je ne connais pas celui-ci tiens ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que le prochain qui je lirai de lui sera le chagrin du roi mort. mais je note La Rivière à l'envers.

      Supprimer
  2. J'ai découvert l'auteur avec Terrienne que j'avais vraiment beaucoup aimé. Le résumé que tu fais de celui-ci me plait bien aussi.

    RépondreSupprimer