vendredi 12 janvier 2018

Esprit d'hiver - Laura Kasischke


Voici le livre qui m'aura suivi durant la période de Noël et quelques jours de vacances.

Le récit se déroule intégralement un 25 décembre. Holly et son mari se réveillent tard ce jour là, lui part précipitamment car ses parents doivent déjà être arrivés à l'aéroport pour passer ce jour de Noël avec eux. Holly doit vite s'atteler à préparer le repas de Noël car famille et amis sont invités ce midi. Mais quelque chose lui trotte dans la tête, elle ne sais plus quoi, une inquiétude diffuse, quelque chose lié à l'adoption de leur fille il y a une quinzaine d'année dans un orphelinat de Sibérie.
Sa fille, justement, va lui donner du fil a retordre, 15 ans, quel âge difficile, mais tout de même son comportement est particulièrement étrange aujourd'hui.
Bientôt le téléphone sonne, dehors c'est la tempête de neige, le blizzard, les invités se décommandent les uns après les autres.
Voila Holly condamnée à passer sa journée de Noël en tête à tête avec sa fille revêche et ses pensées angoissantes cependant que des évènements de plus en plus incohérents se produisent.

Si vous souhaitez faire une jolie lecture de Noël, vous pouvez oublier ce livre.
Il s'agit d'un huis clos, à l'ambiance étrange, pesante, très psychologique, avec peu d'action, mais une véritable tension.
J'ai énormément aimé cette lecture et j'ai eu bien du mal à la lâcher, ce livre m'a juste rendue dingue.
Il y a tout de même quelques longueurs, mais l'ambiance est si intrigante que je l'ai lu assez vite.

Certaines scènes font fait froid dans le dos, notamment les flash back dans l'orphelinat en Sibérie.
Holly n'est pas très attachante, mais ce n'est pas le but du livre, on essaye de la comprendre, de suivre son cheminement de pensée, de savoir ce qui a bien pu se passer que l'on ignore, c'est une lecture que j'ai trouvé frustrante et addictive.

Je dois dire que j'avais deviné la fin, mais elle tout même marquante. Ce roman laisse véritablement un sentiment de malaise et d'incompréhension. C'est plutôt glaçant.
Les critiques sont assez mitigées et je pense que c'est le genre de roman qu'on aime ou qu'on déteste. L'ennui peut s'installer si on n'adhère pas à cette ambiance.
Dans mon cas c'était une réussite et je ne regrette pas cette lecture, même si on est loin du joyeux noël.

C'était ma dernière lecture pour le challenge des 12 thèmes 2017.

2 commentaires:

  1. Apparemment ce livre ne laisse pas de marbre... Je ne me sens pas d'attaque pour ça je dois avouer ^^

    RépondreSupprimer
  2. Comme toi j'avais été assez mal à l'aise à l'issue de ma lecture (merci l'orphelinat !) par contre je n'avais pas du tout vu venir la fin !

    RépondreSupprimer